Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 ¤ C'était mieux avant   ¤ Ces Riens qui comptent   ¤ Confessionnal   ¤ Coup de coeur dans la tête   ¤ Crachoir 

Version  XML 




Flickr


Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


J'ai envie d'te poster mon salaud

--> Prends ça pour toi
Salut à toi mon blog. Mon p'tit blog.

Hey, putain, ça commence à bien faire cette abstinence...! J'ai envie d'te poster, là , violemment. J'en ai marre. Auparavent j'ai posté sur des trucs, des gens, ce soir j'en ai plus rien à foutre. Je veux juste t'poster violemment , un poing c'est tout.
C'est la rentrée politique , culturelle, littéraire et par conséquent bloguesque. Y'a des gens qui traînent dans les parages. C'est la nébuleuse psycho-dark avec des Willow Weeping, des Mouha et des Layne, et même des Alezia (oulala ça nous ramène où tout çaaa?)... ça traine sur des coins de msn et ça me booste soudainement. Chaipa, y'a des trucs comme ça, des connections, des coïncidences sexys. Des histoires de foetus et d'asperger, des trucs de Québec libre qui me font penser à du général De Gaulle gueulard et gouailleur. J'ai envie d'enfourcher un boeing bleu de mer et de faire le tour de la Terre.
J'sais meme pas pourquoi j'te dis ça. Je dois être un peu con. Paraît que je n'ai pas beaucoup de logique et c'est pourquoi je me suis pris des grosses baffes notamment quand on me posait une question du type "4 x 8 ?" Tu vois mec chui un enfant battu, battu par les mathématiques. C'est clair, chui loin des Bogdanoff et encore ces salopards savent jouer de la guitare et du banjo mieux que je ne saurais le faire.
Tain chui quand même un putain de feignant quand j'y pense. On peut dire que je suis un passionné( je dis). En gros je peux me donner à fond, mais pas pour du moyen ou du long terme. Oué c'est se voiler la face de se déclarer d'une "nature passionnée". C'est ne s'attacher à faire qu'une seule chose en négligeant les autres et de passer ainsi d'une chose à l'autre. Le pire c'est que je revendique aimer la polyvalence. En fait c'est mon côté caméléon qui le réclame... J' voudrais pas être un fonctionnaire et avoir le sentiment de faire tout le temps la même chose. Surtout que c'est très con puisque beaucoup de fonctionnaires ne font pas forcément la même chose au quotidien. J'pense que des profs de latin y trouverais à redire par exemple. En fait là j'écris à la ligne comme tu l'auras remarqué petit savant fou. Ben oué j'ai pas envie de faire comme en fac de droit où tu passes 1/3 de ton temps à réfléchir à ce que tu vas exprimer avant de balancer la sauce autour d'un squelette que tu vas savamment charnelliser. Sont chiants ces juristes, à force ils ont leurs petites ficelles et t'as l'impression d'avoir un comédien qui sort de l'actor studio. Et je ne te parle même pas des avocats. On devrait p'tet créer une compagnie de théâtre composée uniquement de membres du Barreau. N'empêche ça aurait de la gueule. Ou une bonne ligue d'impro tiens ! Ces gens là sont rôdés pour parler haut et fort, avec des effets et tout le tintouin. Bref tout ça pour te dire que je suis pas payé 400euros la consultation moi, donc j'ai pas préparé cette intervention et je te la livre au débotté, comme si on improvisait un coït, dans la chaleur de la nuit qui tombe fourbement, salope genre pute et fille facile en plastique comme dirait l'aut con à gauche.
J'ai encore envie de dire des trucs donc je continue quoi. J'aime bien dire "quoi" à la fin de mes phrases, c'est un vrai tic verbal qui appartient à la classe des gens cools, ou plus généralement des gens qui s'oublient un peu. Parfois encore je dis "mec" dans le cadre de ma ponctuation. Et comme l'équivalent féminin est nul à chier par terre ("meuf"?), je l'emploie également à l'égard des "meques". Oué ben faudra t'y faire mon con. Et si t'es pas content(e) c'est pareil quoi ! meque ! Là j'ai envie de dire "lol" (autre tic verbal a priori).. J'imagine le pauv con malvenu, voire malintroduit par ici, qui lirait ces balivernes. Il va se faire une image de moi, il va penser que j'ai vraiment un caractère à la con (ou que je suis vraiment un beau con) alors que je suis un timide profond qui se soigne. Merde en fait je suis une pauv chose.Un asperger qui voyait ses parents prendre à part ses profs à chaque rentrée scolaire pour leur expliquer le truc... Enfin bref le touriste qui aura tapé je ne sais quel mot clef dans google (comme eva green ou beigbeder) et qui voit comme dernier article posté un truc complètement confus... Merde bis quoi, si c'est confus ce soir alors que ça ne l'était pas auparavent, ça veut dire que c'est confus dans ma caboche ce soir de septembre à 20h35... et que ça ne l'était pas avant. Oué je te vois venir avec Francis Cabrel manipulé par Bruno Gaccio le gros beauf ... C'était mieux aaavant. Ben en fait je sais pas. Enfin si j'y viens c'est p'tet pas plus mal. J'y reviens, j'ai p'tet pas l'âme d'un fonctionnaire, mais plutôt celle d'un aventurier qui se risque dans des aventures dont on ne gardera que la plus substantifique moëlle. En même temps le risque appelle le danger et l'échec. Oué ben on verra bien hein. Chui pas sûr d'avoir entamé ce post pour philosopher (tain 12 au bac en philo les mecs!).

Oué je suis plus dans la pulsion là tu le sens nan ? Allez re-lol je t'imagine écarquiller des globules occulaires comme une grosse vache à qui on tendrait un gros gourdin. J'avais envie d'te poster violemment mon p'tit mec, mon p'tit bâtard à moi. T'as vu comme je suis vulgaire bizarrement ? Au gré de mes rencontres et de mes amitiés masculines fugaces, j'ai remarqué qu'en fait, plus tu étais pote avec un mec plus il se permettait de t'insulter pour déconner, par amitié. Comme si c'était un fantasme sexuel. Hein sale enculé, t'aime ça qu'on soit potes ! D'où le violemment, la virilité mal placée et surtout naturelle chez le mâle hormoné. J'y pense, les noirs s'appellent "négros", les arabes s'appellent dans une moindre mesure "bougnoules", les gays s'appellent "pédés", et les mecs s'appellent "enfoirés" voire pire. En fait le gras, le vulgaire, c'est un signe de destructions des barrières finalement, on devient intime, surtout quand on parle de bite et de couilles et de chatte poilue à la Coluche ou à la Bigard voire comme un Duboscq et n'empêche, chez beaucoup, ces mecs font comme qui dirait partie de la famille.
C'est pourquoi je t'ai appelé "mon salaud", sale blog d'amour. Et toi qui a lu ce bordel littéraire échangiste-partouzard, t'es quand même un bel enfoiré ! C'est ça la dégénérescence.

Nung'

Ecrit par Nungesser, le Mercredi 13 Septembre 2006, 21:01 dans la rubrique "¤ Confessionnal".


Commentaires :

  WeepingWillow
WeepingWillow
20-09-06
à 21:49

Eh ben mon con.. Contente de te voir en forme, en tout cas...

 

Moi je fais des croquis de biplan à m'en jeter par la fenêtre... J'y arriverai un jour t'inquiète...


  -nungesser-
-nungesser-
21-09-06
à 03:55

Re:

Eh ben, tu es passée en pleine tempête de mise en page...
Tu peux maintenant constater le côté clean de ce blog.
J'ai rafraîchis un peu tout ça, ça fait toujours du bien, un peu de ménage par le vide.
Je me sens bien reparti pour joueber.
Bernard Joueber.

"Moi je fais des croquis de biplan à m'en jeter par la fenêtre..."
j'adore cette phrase... t'es forte quand même.

Et aussi, tu as toujours autant la tête dans youtube à ce qu'on dirait, avec ton frère.
:)


  WeepingWillow
WeepingWillow
21-09-06
à 07:41

Re: Re:

D'ailleurs, c'est marrant, le rouge sur fond noir, j'ai un peu l'impression d'être chez moi quand je commente...